Accessibilité Web Acces au contenu Acces au menu succint Acces au menu détaillés

Campagne participative : Allaiter partout !

allaiter partout, campagne, Naître, Allaiter, Grandir soutien

Chaque année, la CoFAM coordonne en France la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel (SMAM). Cette année, celle-ci a lieu du 9 au 16 octobre 2016 et a pour thème « Allaitement, source de développement durable ».

La CoFAM débute cette semaine riche en manifestations par la SMAM-Pride, évènement festif permettant à tous de partager, d’échanger et de réfléchir afin d’améliorer les conditions de l’allaitement en France.

L’allaitement fait partie de la réalité de la société d’aujourd’hui. Les femmes qui allaitent ne veulent pas se cacher, ne veulent pas être discriminées. Elles souhaitent que la société respecte leurs droits et que leurs choix soient soutenus dans les maternités, les crèches, dans les lieux publics, au travail, par les politiques.

C’est pourquoi, la CoFAM a décidé de proposer une action réalisable dans toute la France autour du thème « Allaiter Partout ! ». En effet, trop de mères sont encore stigmatisées pour ce geste naturel, souvent discret et qui répond à un besoin élémentaire du bébé. Pour rappel allaiter dans un lieu public n’est en aucun cas considéré comme un acte d’exhibitionnisme et n’est passible d’aucune sanction.

Nous aurions pu proposer “Allaiter en public” comme titre de campagne, mais un article de Milena Poncik sur son blog nous a semblé remarquablement pertinent dans son approche du sujet :

« J’ai envie de revenir sur ce sujet parce que déjà le terme d’allaitement “en public” me gêne. On prend la parole en public, on s’exprime en public, on donne une représentation en public. Bref, le but c’est d’attirer l’attention du public.

Or l’allaitement (je pense que beaucoup de mamans le vivent comme ça) c’est tout sauf une représentation publique. C’est une histoire privée entre un bébé et sa maman. On allaite partout, ça OUI, quand le bébé en a besoin parce que c’est naturel, parce que c’est normal de répondre à ses besoins (faim, soif ou simple réconfort) quand il en a besoin, et pas une heure après.»

C’est avec l’accord de la journaliste que nous avons repris cette formulation car nous pensons aussi qu’allaiter est un geste naturel et logique qui ne devrait nécessiter aucune autorisation, quelque soit les circonstances.

En partageant votre photo d’allaitement et une anecdote sur notre site, vous contribuez à améliorer le regard porté sur l’allaitement. Nous espérons que ce site sera porteur de sens auprès des décideurs, afin que ceux-ci se rendent compte de la réalité des parents aujourd’hui et soutiennent ceux-ci dans leur projet.

Vous pouvez aller plus loin dans votre participation à notre action en vous procurant notre carte postale autocollante à proposer dans les lieux publics. Vous pouvez également adhérer ou faire un don à notre association afin de nous soutenir dans nos actions.

Pour information, la CoFAM est reconnue association d’intérêt général au double titre de son action scientifique et sociale. Aussi tout don ou adhésion permet de bénéficier d’une réduction d’impôts.

Source : CoFAM site de la campagne participative Allaiter partout.

Pour participer à la campagne rendez-vous sur ce lien : http://www.allaiterpartout.fr/galerie.php

 


Partager sur

Pin It on Pinterest

Share This